Andalousie : Carpe Diem Andalou 

La région la plus méridionale du continent européen n’a cessé de fasciner artistes, écrivains et voyageurs. En effet, qui ne succombe pas aux charmes de la Belle Andalouse ?

On l’aime pour sa forte personnalité ! Et comment pourrait-il en être autrement ? Elle qui a bâti son caractère sur un éventail de cultures, bercée entre l’Europe Occidentale et les parfums d’Orient. La communauté autonome la plus peuplée d’Espagne s’est laissée entraîner pendant plusieurs siècles dans une danse des noms autour desquels elle a forgé son histoire, bienvenue en Andalousie!

JOUR 1 : Arrivée à Séville

Bienvenue à Séville

JOUR 2 : Séville

Séville, ou le berceau du flamenco, est connue pour son architecture, sa gastronomie et sa vie nocturne. Appréciez toute cette richesse en vous promenant dans les quartiers de Santa Cruz, de Triana et de la Macarena.

Imprégnez-vous de la culture arabe et chrétienne non seulement à travers les différents monuments comme la cathédrale et sa Giralda, l’Alcazar, le musée des Beaux-Arts, le Metropol Parasol (ou surnommé Setas qui signifie champignon) et/ou le palais Las Dueñas (ancienne résidence de la duchesse Cayetano de Alba), mais aussi à travers ses marchés gastronomiques (Lonja del Barranco et Triana) et son musée de Flamenco (l’unique au monde) accompagné d’une représentation.

JOUR 3 : Séville – Cordoue

Aujourd’hui, vous quittez Séville pour rejoindre Cordoue. (Environ 1h30 de trajet).

JOUR  4 : Cordoue

Cordoue est l’une des plus anciennes cités d’Espagne, incontournable en Andalousie pour sa célèbre mosquée-cathédrale la Mezquita, son Alcazar fondé au 14ème siècle et son pittoresque quartier de la Juderia. La Mezquita, au cœur du vieux quartier juif, abrite une incroyable forêt de 850 colonnes rouges et blanches. Véritable mélange de styles architecturaux qui se sont succédés pendant plusieurs siècles, elle est l’un des plus beaux monuments de l’art musulman d’Espagne.

JOUR  5  : Cordoue-Grenade

Aujourd’hui , en route pour Grenade. Environ deux heures et demi d’autoroute pour quitter la région de Cordoba en passant par Jaen et se rapprocher de la Sierra Nevada, la plus haute chaine de montagnes d’Espagne au pied de laquelle se trouvent Grenade et l’Alhambra.

JOUR  6 : Grenade

Fortement ancrée dans son passé arabe, Grenade plonge le voyageur dans le raffinement mudéjar. Une ville magique que l’on découvre au fil des ruelles pentues du vieux Albayzin, des contreforts troglodytiques du Sacromonte et des typiques « carmenes’.  Prévoyez une demi journée pour la visite de l’Alhambra (visite libre). Ce palais Nasride témoigne de l’histoire de Grenade et de son passé islamique.Cet ensemble de palais, somptueusement décorés, et ses nombreux jardins irrigués ont inspiré et inspirent encore de nombreuses légendes.

Un show de flamenco d’une grande pureté, en plein centre de Grenade. C’est pour nous le plus représentatif de cet Art car les artistes présentés se donnent à fond, comme il se doit dans le flamenco. Peu de décor, une ambiance simple et un spectacle de qualité, accompagné d’une boisson.

JOUR  7 : Grenade – Malaga

Depuis Grenade, vous pouvez prendre plein sud vers Motril et ensuite longer la côte jusqu’à Malaga.

JOUR 8 à 11 : Malaga

Déambulez dans les rues de la capitale de la Costa del Sol en passant par les principaux quartiers: Soho, Centro, La Merced, et le Port.

Malaga est la porte d’entrée pour les vacanciers à la recherche du soleil de la Costa del Sol. La ville natale de Picasso jouit d’un climat exceptionnel et d’une activité portuaire dont elle est fière. Elle compte aussi de nombreux quartiers résidentiels dont les villas témoignent de sa richesse. La ville dévoile ses attraits au fil de la visite de quelques incontournables tels le musée Picasso, la Cathédrale, la promenade maritime, la place de la Merced, le quartier historique riche en monuments, l’avenue Larios, et finalement le Mercado Central.

Ne manquez pas les incontournables tels que le centre Pompidou ou le musée Picasso

JOUR 11 : Malaga – Ronda

C’est un beau contraste d’emprunter cette route qui quitte Malaga en longeant d’abord la côte jusqu’a Marbella (possibilité de visiter les grottes de Nerja sur la route) puis montez ensuite dans la montagne à travers le parc naturel Sierra de las Nieves. Arrivée à Ronda pour découvrir cette ville magnifiquement perchée sur une falaise.

JOUR 12 : Ronda

Cette petite ville de la province de Malaga, constitue l’une des étapes marquantes d’un voyage en Andalousie, sur la route des Pueblos Blancos (villages blancs). Outre ses maisons blanchies à la chaux, ses importants vestiges romains, mauresques et chrétiens, la particularité de Ronda est d’être scindé en deux par un profond ravin (150 m), le Tajo, formé par la rivière Guadalevin. Reliée par trois ponts, dont le spectaculaire Pont Neuf, la vieille ville fortifiée, sur la rive sud, garde églises et palais construits au fil des conquêtes arabes et de la reconquête chrétienne. Les arènes de Ronda, ont vu naître de grandes dynasties de toreros.

JOUR 13 : Ronda – Séville

Route pour Séville, en chemin prévoir un arrêt dans la région de Jerez pour découvrir une cave de Xeres comme la légendaire école d’équitation.

Puis, embarquement pour votre vol retour.