Arménie : à la découverte de l’autre, avec Serge Avédikian

Du 29 Juillet au 6 Août 2019 

Le Monde en V.O. vous invite à vivre une expérience unique au coeur de l’Arménie. Terre de mémoire, de patrimoine et de traditions ancestrales, l’Arménie à beaucoup a vous dévoiler. 

C’est en compagnie de Serge Avédikian que vous apprendrez à connaitre ce territoire riche en cultures spirituelles et artistiques. Comédien, réalisateur franco-arménien et fin connaisseur de l’histoire de ce pays dont il est originaire, Serge Avédikian vous emmènera à la rencontre de cette terre à l’histoire unique lors d’un voyage hors du temps.

D’églises en monastères, dont la plupart sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco, l’architecture affirme ses propres règles et l’ornementation des sanctuaires fascine.

Laissez-vous guider sur les traces de ceux qui ont vécu entre deux cultures et ont essayé, à travers  leurs œuvres, de découvrir l’AUTRE (Ervand Kotchar, Serge Paradjanov, Sergueï Merkurov, Georges Gurdjieff).

JOUR 1 : Erevan

Bienvenue en Arménie! Vous serez accueilli à l’aéroport et conduit jusqu’à votre hôtel. 

JOUR 2 : Erevan 

Dans la matinée vous partirez pour la ville d’Etchmiadzine située à 20 km d’Erevan, où, depuis 1441, se trouve le siège du Catholicos, le Patriarche de l’Eglise apostolique arménienne. Vous visiterez les églises Sainte Hripsimée et Sainte Gayanée (VIIs.) et du haut lieu de pèlerinage, la Cathédrale d’Etchmiadzine (IV-XVII s). Vous visiterez également le Musée de la Cathédrale abritant des reliques précieuses, dont la Lance qui aurait servi à transpercer le corps du Christ.

Lors du déjeuner, vous aurez la chance de participerez à un cours donné par une cuisinière arménienne afin de  préparer et surtout déguster le gâteau traditionnel.

Dans l’après-midi, vous reprendrez la route pour Erevan. Vous visiterez le Musée Ervand Kotchar (1899-1979), peintre et sculpteur arménien du XX siècle, réputé entre autres pour ses peintures en 3D (années 1930), et qui, pendant la période parisienne de son œuvre, a croisé Pablo Picasso.

En fin de journée, Tour de ville d’Erevan. Le tour en car passe par la Place de la République, le quartier universitaire avec un arrêt près du Parc de la Victoire pour voir la ville de la hauteur de la Cascade (monument architectural de la fin du XX siècle devenu l’un des symboles d’Erevan), l’avenue Machtots où se trouve l’Opéra

JOUR 3 : Mémoire et culture 

En ce troisième jour vous partirez au Mémorial du Génocide(1967) où vous pourrez visiter le musée. Vous assisterez ensuite à la projection de deux films :  « Nous avons bu la même eau » et « Chienne d’histoire » de Serge Avédikian au centre Narekatsi, suivie d’une conférence : « Quel est le langage que doit adopter l’art cinématographique pour aborder le sujet des génocides », donnée par le réalisateur.

Après le déjeuner, la journée se poursuit par la visite du centre esthétique de peinture pour enfants Henrik Iguityan, situé au centre-ville.

Vous découvrirez ensuite le musée Maténadaran, un institut de recherches disposant de quelque 17 000 manuscrits anciens. Inscrit au registre  international Mémoire du monde de l’UNESCO, le Maténaderan compte l’une des plus riches collections de manuscrits et de documents arméniens au monde, auxquels s’ajoutent d’autres manuscrits (grecslatinsarabespersanssyriaqueshébreuxéthiopiens…)

Vous visiterez ensuite l’atelier d’un artisan luthier d’instruments à vent arméniens, petite collation et prise de connaissance avec les instruments à vent de la famille des bois, dont le doudouk, la célèbre flute arménienne en bois d’abricotier.

JOUR 4 : Nous sommes attendus 

Aujourd’hui, en route direction Khor Virap (XVII s.). Le monastère de Khor Virap est situé dans la vallée d’Ararat. Grégoire l’Illuminateur, l’évangélisateur du peuple arménien, y fut incarcéré pendant treize ans et c’est suite à sa libération en l’an 301 que l’Arménie devint le premier État chrétien dans le monde. Vous visiterez ensuite le monastère de Noravank (XIII-XIV s.), situé dans le canyon pittoresque d’Amagou.

Puis vous partirez pour le village de Khatchik, où le film « Celui qu’on attendait » de Serge Avédikian a été tourné en 2015. Vous aurez alors la chance de rencontre les habitants et assisterez à la projection du film dans le club du village.

JOUR 5 : Paradjanov

La journée est consacrée à Serge Paradjanov, réalisateur et collagiste arménien du XX siècle, grand ami du réalisateur italien Federico Fellini, ayant vécu une vie d’artiste mouvementée ne s’inscrivant pas dans les normes et les règles du réalisme soviétique. Vous visiterez le Musée Paradjanov à Erevan où l’on découvre les collages de l’artiste, fascinants par leurs caractères uniques.

En fin de matinée, départ à Voskevaz, petit village viticole à 22 km au Nord-Ouest d’Erevan. Visite guidée de la cave de vin « Voskevaz » et dégustation de vin. Vous partirez ensuite pour Lori, une région boisée située dans le Nord d’Arménie.

JOUR 6 : Découverte du Nord 

Aujourd’hui vous visiterez les monastères de Haghpat et de Sanahin. Paradjanov a tourné l’un de ses films les plus connus, « Sayat-Nova ou la couleur de la grenade ». Les deux complexes monastiques furent les premiers monuments d’Arménie à être classés au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1996.

En fin de journée vous assisterez à la projection de films- évocation par le cinéma des deux tremblements de terre ayant ravagé Gumri en 1929 (« Namous » de BekNazarov-extrait) et en 1988 (« Lux aeterna » et « Terra Emota » de Serge Avédikian) – Vous terminerez la journée par une conférence donnée par Serge Avédikian sur l’œuvre du mystique arménien d’origine grecque et originaire de Gumri, Georges Gurdjieff.

JOUR 7 : Le Chirak, berceau des artistes 

Ce matin, vous visiterez le Musée Sergeï Merkurov, célèbre sculpteur arménien d’origine grecque, élève de Rodin, né à Gumri dans la maison habitée jadis par Georges Gurdjieff. Serge Avédikian vous racontra  l’histoire de la création de l’opéra Anouche de Tigranian au Théâtre de Gumri, en 1911. Puis le voyage de H. Toumanian, l’auteur de Anouche, qui part à Istanbul en 1919… Ensuite la création soviétique de l’opéra en 1932 à l’Opéra d’Erevan, rendant l’œuvre monumentale et dénaturée.

En fin de matinée, vous partirez dans le village de Djadjour, où vous visiterez le Musée Minas Avétissian, peintre arménien mort en 1974 dans un accident de voiture fabriqué par le KGB soviétique.

En fin de journée vous assisterez à un spectacle folklorique au centre Tonatsouyts à Byurakan.

JOUR 8 : La puissance de la pierre 

En ce huitième jour de voyage en Arménie, vous visiterez le monastère de Guéghard (XII-XIV s.) en partie taillé dans la roche basaltique et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Puis vous ferez un arrêt à l’Arc de Tcharents, poète arménien du début du XX siècle connu pour son œuvre littéraire très riche malgré la vie très courte qu’il a vécue. L’Arc de Tcharents fut construit à l’endroit où le poète aimait venir contempler le mont Ararat. 

JOUR 9 : Aéroport Erevan 

Il est malheureusement temps de quitter ce pays magnifique mais la tête chargée de souvenirs…